Conseil d’administration du gérant statutaire

Le Conseil d’administration du gérant statutaire est l’organe dirigeant de la société. Il agit collégialement.

Par conséquent, le Conseil d’administration a pour mission de déterminer la stratégie d’entreprise de la société, qui est basée sur une contribution à la valeur à long terme, le contrôle de la politique menée par les dirigeants/administrateurs délégués effectifs et la marche générale des affaires dans la société et ses filiales. Pour ce faire, il vérifie si les risques ont été correctement évalués et surveille leur gestion par des contrôles stricts et réguliers.

Le Conseil d’administration a un rôle tant de contrôle que consultatif, dans l’intérêt de la société, de l’entreprise et de l’ensemble de ses actionnaires. Il agit de façon collégiale et collectivement responsable, sans mandat et indépendamment des intérêts particuliers en présence dans la société.

Le Conseil d’administration est composé d’au moins quatre personnes, dont :

- Un ou plusieurs administrateurs qui peuvent être administrateurs exécutifs, jusqu’à un maximum de la moitié du nombre total d’administrateurs. Autrement dit, ils peuvent également exercer une fonction opérationnelle au sein de la société ;

- Au moins trois administrateurs doivent pouvoir être considérés comme ‘indépendants’ au sens de l’article 526ter du Code des sociétés et de l’Annexe A du Code de gouvernance d’entreprise.

Deux des administrateurs sont nommés administrateurs délégués et sont chargés de la gestion quotidienne de la société. Ensemble, ils constituent l’équipe de direction exécutive en leur qualité de dirigeants effectifs au sens de la loi sur les SIR. Les administrateurs délégués ne peuvent présider le Conseil d’administration. Ils sont assistés dans l’exercice de leurs missions par l’autre ou les autres administrateurs exécutifs ainsi que par une organisation compacte de la direction.

Le Conseil d’administration a choisi de ne pas constituer de comité de direction au sens du Code des sociétés.